L'ATTRAPE-COEURS
 





Faut-il emménager
avec sa grosse ?

JCN vous regarde

Après plusieurs mois d'un flirt idyllique, votre petite amie a soudain l'idée saugrenue d'emménager chez vous – pour cimenter les liens sensuels de votre amour éternel, vous assure-t-elle d'une moue sympathique. Et c'est en toute logique à ce moment précis qu'un doute affreux vous saisit : êtes-vous vraiment amoureux de cette petite chipie, ou ne restez-vous avec elle que parce qu'elle vous fait de super gâteries ?



A la base, Michael Scofield voulait surtout s'évader de chez lui...




Rien ne pourrait me rendre plus heureux, ma chérie...

 

Quand vous aurez tout le temps votre petite femme sous la main, vous pourrez faire l'amour du soir au matin. C'est du moins ce qu'elle va essayer de vous faire croire un temps parce qu'avant la semaine prochaine, vous baiserez encore moins souvent que vos grands-parents...

Les femmes sont naturellement douées pour faire à bouffer ; vous n'aurez bientôt plus qu'à glisser les pieds sous la table pendant que mémère vous fera chauffer une boite de cassoulet...

Après une fête bien arrosée, votre petite femme pourra aussi vous ramener en bagnole quand vous serez trop pété pour vous rappeler votre prénom. Ce soir, vous allez donc pouvoir rentrer en un seul morceau à la maison même si demain matin, il faudra gérer votre gueule de bois en vous faisant passer un savon...

Finies les soirées à bouffer tout seul comme une merde devant la télé ; vous allez désormais pouvoir passer vos soupers à tailler la bavette en compagnie de votre gonzesse – même si plus concrètement, ça va plutôt consister à l'écouter vous raconter sa journée...

Si vous faites la connerie de vous marier, vous pourrez bientôt payer moins d'impôts. C'est pas grand-chose – je sais bien, mais si vous croyez que c'est facile de trouver de bons côtés au fait d'emménager avec une poulette, vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu'au poignet...

Si vous vous démerdez bien, vous pourrez peut-être vous faire apporter les croissants au lit le dimanche matin...

La femme d'intérieur adore le repassage ; sortez-lui quelques liquettes bien froissées, et vous la verrez se précipiter ventre à terre pour aller chercher son fer à repasser. Pour trouver un parallèle à ce phénomène étrange, c'est un peu comme si on demandait à un mec d'aller chercher des bières parce qu'y a du foot à la télé...

Les poupées aiment investir une maison pour le plaisir de la décorer. Monter une étagère, refaire le papier-peint, changer de place le canapé ; vous allez bientôt pouvoir vivre dans un joli petit nid douillet – même s'il y a de grandes chances que ce soit vous qui vous y colliez...

Vous allez aussi enfin pouvoir débarquer au bras d'une gonzesse aux prochaines fêtes de fin d'années en famille ; vos parents arrêteront peut-être ainsi de penser que vous êtes pédé...

 

 

Je crois que je vais plutôt prendre un chien...

 

Votre morue va débarquer avec 3 tonnes de fringues, 50 paires de pompes et 200 produits de beauté. Si vous vous plaigniez jusque-là de manquer de place dans votre logement, vous n'avez encore rien vu parce que vous allez bientôt devoir changer d'appartement...

Votre gonzesse va vous faire découvrir des tâches ménagères dont vous ne soupçonniez même pas l'existence jusque-là : passer la serpillère, laver les vitres, nettoyer le frigidaire. Si vous pensiez ne plus rien branler de vos journées, je suis désolé de vous apprendre que vous vous êtes bien fait niquer...

Vous allez aussi bientôt faire la connaissance de tous ses amis d'enfance et de ses collègues de bureau ; une bande de cons qui va s'incruster tous les week-ends en débarquant sans alcool mais avec plein de jeux de société...

Une fois que votre emménagement aura été officialisé, vous ne pourrez plus échapper aux diners chez les beaux-parents du dimanche soir. Vous n'avez pas fini d'en bouffer, des soirées de merde chez ces deux connards...

Les gonzesses passent la nuit à péter, à piquer la couette et à ronfler ; une version de la femme très éloignée de celle qu'on vous avait vendu dans les contes de fées...

Si vous ne vous démerdez pas très bien, vous allez devoir vous bouger le cul pour lui apporter les croissants au lit le dimanche matin...

A vous la torture des courses en caddy le samedi après-midi. Observez bien la détresse dans le regard des pauvres bougres en couple que vous allez croiser dans les allées de votre supermarché ; ils font pourtant le maximum pour avoir l'air heureux – vous n'avez plus qu'à donner le change en essayant de faire comme eux...

Après avoir emménagé, votre meuf ne tardera pas à vous travailler au corps pour que vous lui fassiez un bébé ; vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous venez de vous engager dans une galère dont vous ne sortirez pas avant une bonne vingtaine d'années...

Lors de votre prochaine prise de bec, vous n'aurez plus la possibilité de claquer la porte de son appart' ou de la virer de chez vous à grands coups de lattes dans le bas des reins. L'ennemi occupe désormais le terrain ; j'espère au moins que ça vous rendra un peu plus solidaire de la cause des Palestiniens...




Maintenant que le mal est fait, il ne vous reste plus qu'à attendre que l'ennemi baisse sa garde pour tenter de vous évader de votre propre domicile... à essayez d'emporter quelques slips propres et à vous diriger vers l'aéroport le plus proche pour fuir en direction du Brésil...



 
Kid Crachat
 
 


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement